Son Bordeaux du TAC au TAC par Constance RUBINI

Aujourd’hui Constance RUBINI, néo bordelaise Directrice du MADD, Musee des Arts Décoratives et du Design, nous livre sa vision de la ville par le biais d’un questionnaire du tac au tac.

  1. Ce que j’aime montrer de Bordeaux ?

L’architecture de la ville et son rapport à la nature : La Garonne, très large : 500 m ! et le ciel que l’on voit de partout, car les immeubles sont bas, un espace ouvert sur le ciel contrairement au paysage parisien

  1. Le dernier endroit qui m’ait bluffé, surpris ?

Le restaurant Porte quinze ! un chef, Gilbert, extraordinaire, un endroit simple pas prétentieux mais dont la cuisine est tellement raffinée, un bonheur

  1. Un truc bordelais que je suis le(a) seul(e) à aimer ou à détester ?

J’adore La Maison aux personnages, des Kabakov, place Amélie Raba Léon, mais j’avoue qu’à ma grande surprise, j’ai rarement entendu un bordelais partager mon enthousiasme pour cette pièce si poétique, installée dans l’espace public

  1. Les lieux moteurs de mon intégration à la ville ?

Les musées, Arc en rêve, le Capc, le musée d’aquitaine, les Beaux-Arts, le musée de la Création Franche …L’intégration passe beaucoup pour moi par l’appropriation de la culture de la ville. Les musées en sont la première étape, la plus évidente.

  1. L’endroit où l’on est sûr de me trouver ?

Le musée des Arts décoratifs et du Design, parce que j’y passe vraiment beaucoup de temps ! ! Mais j’aime aller prendre un verre à la comtesse, j’adore aller au cinéma à l’Utopia ! j’aime aller déjeuner à l’Originel, rue du Loup

  1. Suis-je transversal(e) dans ma pratique de la ville ?

Oui, je crois, je circule à vélo un peu partout, je n’ai pas de quartier de prédilection, je pratique la ville comme ma curiosité me porte

  1. Le « truc » auquel je crois et qui marchera ?

Le nouveau quartier de la Gare qui va se développer, en lien avec la Meca

  1. Si j’ai envie d’avoir la paix je vais où ?

A vélo, le long de la promenade Roger Lapébie

  1. Celui ou celle dont j’aimerais avoir le carnet d’adresse ?

Guillemette Bardinet bien sûr !

  1. L’endroit où je ne vais jamais mais dont j’ai besoin de savoir qu’il existe ?

Darwin ?! Je n’y vais pas « jamais », plutôt pas assez souvent, mais en tout cas je suis super contente que Darwin existe, et que cela soit à Bordeaux. C’est un lieu pionnier

  1. Ce que vous ne comprenez pas de Bordeaux ?

Comment les informations circulent si vite, même entre des personnes que vous ne suspectez pas de se connaitre !

  1. Ce qui ne doit pas changer ?

La bonne humeur et le calme des bordelais

  1. Une petite entreprise, une start-up à suivre ?

I Can Fly

  1. Le plus beau projet pour la ville ?

Le nouveau pont dessiné par Rem Koolhas, qui reliera Bordeaux à Floirac. Il n’est pas encore construit mais son programme laisse imaginer un très beau projet. En plus il s’appellera Simone-Veil, et je suis heureuse de cet hommage à cette femme extraordinaire.

  1. Qu’est ce qui rassemble les bordelais ?

Le fait d’être certain qu’ils sont au meilleur endroit, dans la ville la plus agréable à vivre qui soit

 

 

Guillemette Bardinet
Share
This